Discours Greta Thunberg à l’Assemblée Nationale à Paris le 23 juillet 2019

Anglais (Transcription Libre)Français (Traduction Libre)
I have some good news and some bad news regarding the climate emergency. I will start with the good news. The world, as a small number of people have been saying lately, will not end in 11 years.J’ai de bonnes nouvelles et de mauvaises nouvelles concernant l’urgence climatique. Je commencerai par la bonne nouvelle. Le monde, contrairement à ce qu’un petit nombre de personnes ont dit récemment, ne se terminera pas dans 11 ans.
The bad news however is that around the year 2030, if we continue with business as usual, we will likely be in a position where we may pass a number of tipping points. And then, we might no longer be able to undo the irreversible climate breakdown.La mauvaise nouvelle, cependant, est que vers l’an 2030, si nous continuons comme maintenant sans rien changer, il sera alors probable que des points de basculement se produisent. Et alors, nous ne serons peut-être plus en mesure d’annuler l’irréversible effondrement climatique.
A lot of people, a lot of politicians, business leaders, journalists say they don’t « agree » with what we are saying. They say we children are exaggerating, that we are alarmists. Beaucoup de gens, beaucoup de politiciens, de chefs d’entreprise et de journalistes disent qu’ils ne sont pas « d’accord » avec ce que nous disons. Ils disent que nous, les enfants, nous exagérons, que nous sommes alarmistes.
To answer this I would like to refer to page 108, chapter 2 in the latest IPCC report. There you will find all our « opinions » summarized, because there you find our remaining carbon dioxide budget. Right there it says that if we are to have a 67% chance of limiting the global temperature rise to below 1.5 degrees, we had on January 1st 2018, 420 gigatons of carbon dioxide left in our CO2 budget. And of course that number is much lower today. We emit about 42 gigatons of CO2 every year.Pour répondre à cela, je voudrais me reporter à la page 108, chapitre 2, du dernier rapport du GIEC[1]. Vous y trouverez toutes nos « opinions » résumées, parce que là vous pouvez voir ce qu’il nous reste de notre budget du dioxyde de carbone. À cet endroit, il est écrit que si nous voulons avoir 67% de chance de limiter la hausse de la température mondiale à moins de 1,5 degrés, il ne nous restait plus le 1er janvier 2018, que 420 gigatonnes de dioxyde de carbone dans notre budget CO2. Et bien sûr, ce nombre est beaucoup plus faible aujourd’hui. Nous émettons environ 42 gigatonnes de CO2 chaque année.
At current emissions levels, that remaining budget is gone within roughly eight and a half years. These numbers are as real as it gets. Au niveau actuel des émissions, le budget restant aura disparu en l’espace d’environ huit ans et demi. Ces chiffres sont indéniables.
Though a great number of scientists suggests that they are too generous, these are the ones that have been accepted by all nations through the IPCC.Bien qu’un grand nombre de scientifiques suggèrent que ces nombres sont trop généreux, ce sont ceux qui ont été acceptés par toutes les nations par l’intermédiaire du GIEC.
And not once, not one single time have I heard any politician, journalist or business leader even mention these numbers. It is almost like you don’t even know they exist, as if you haven’t even read the latest IPCC reports on which the future of our civilization is depending.Et jamais, pas une seule fois, je n’ai entendu un homme politique, un journaliste ou un chef d’entreprise faire juste référence à ces chiffres. C’est presque comme si vous ne saviez même pas qu’ils existent, comme si vous n’aviez même pas lu les derniers rapports du GIEC sur lesquels dépend l’avenir de notre civilisation.
Or maybe you are simply not mature enough to tell it like it is. Because even that burden you leave to us children.Ou peut-être que vous n’êtes tout simplement pas assez mûr pour dire ce qui est. Parce que, même ce fardeau, vous nous le laissez, à nous les enfants.
We become the bad guys who have to tell people these uncomfortable things, because no one else wants to or dares to. And just for quoting and acting on these numbers, these scientific facts, we receive unimaginable amounts of hate and threats. We are being mocked and lied about by elected officials, members of Parliament’s, business leaders, journalists. Nous devenons les méchants qui doivent dire aux gens ces choses inconfortables à entendre, parce que personne d’autre ne veut ou n’ose le faire. Et juste pour citer et réagir à ces chiffres, ces faits scientifiques, nous recevons des quantités inimaginables de haine et de menaces. Des élus, des députés, des chefs d’entreprise et des journalistes se moquent de nous et nous mentent.
What I really would like to ask all of those who question our so-called « opinions » or think that we are extreme: Ce que je voudrais vraiment demander à tous ceux qui mettent en doute nos soi-disant « opinions » ou pensent que nous sommes extrêmistes.
Do you have a different budget for at least a reasonable chance of staying below the 1.5 degrees of warming limit? Is there another intergovernmental panel on climate change? Is there a secret Paris agreement that we don’t know about? One that not include the aspect of equity?Avez-vous un budget différent pour au moins une chance raisonnable de rester en dessous de la limite de 1,5 degrés de réchauffement ? Y a-t-il un autre groupe intergouvernemental sur les changements climatiques ? Y a-t-il un accord secret de Paris dont nous ne savons rien ? Un qui ne prenne pas en compte l’aspect de l’équité ?
Because these are the numbers that counts, this is the current best available science. You cannot simply make up your own facts just because you don’t like what you hear. There is no middle ground when it comes to the climate and ecological emergency.Parce que ce sont les chiffres qui comptent, ces chiffres sont actuellement ce que les meilleurs modèles scientifiques nous fournissent. Vous ne pouvez pas simplement inventer vos propres faits simplement parce que vous n’aimez pas ce que vous entendez. Il n’y a pas de négociation [état intermédiaire] en ce qui concerne l’urgence climatique et écologique.
Of course you could argue that we should go for a more risky pathway, such as the alternative of 580 gigatons of CO2 from january 1st 2018, which gives us a 50/50 percent chance of limiting the global temperature rise to below 1.5 degrees. That amount of carbon dioxide will run out in about 12 years of current business as usual. But why should we do that, why should we accept taking that risk, leaving the future living conditions for humankind to a 50/50 flip of a coin.Bien sûr, vous pourriez arguer que nous devrions opter pour une voie plus risquée, comme l’alternative de 580 gigatonnes de CO2 à compter du 1er janvier 2018, qui nous donnerait une 50% de chance de limiter l’augmentation de la température mondiale à moins de 1,5 degrés. Cette quantité de dioxyde de carbone s’épuisera dans 12 ans environ, au rythme actuel. Mais pourquoi devrions-nous faire cela, pourquoi devrions-nous accepter de prendre ce risque, en soumettant les conditions de vie futures de l’humanité au 50/50 d’un pile ou face.
420 gigatons left of CO2 to emit. And now that number is down to less than 360 gigatons. And please note that these figures are global and therefore do not say anything about the aspect of equity, clearly stated throughout the Paris agreement, which is absolutely necessary to make it work on a global scale. That means that richer countries need to get down to zero emissions faster, so the people in poorer parts of the world can heighten their standard of living by building some of the infrastructure that we have already built, such as roads, hospitals, electricity, schools and providing clean drinking water.Il reste 420 gigatonnes de CO2 à émettre. Et maintenant ce nombre est descendu à moins de 360 gigatonnes. Et notez que ces chiffres sont globaux et ne disent donc rien sur l’aspect de l’équité, clairement énoncé dans l’accord de Paris, qui est absolument nécessaire pour que cela fonctionne à l’échelle mondiale. Cela signifie que les pays plus riches doivent réduire plus rapidement leurs émissions à zéro, de sorte que les populations des régions les plus pauvres du monde puissent améliorer leur niveau de vie en construisant une partie des infrastructures que nous avons déjà construites, comme les routes, les hôpitaux, l’électricité, les écoles et l’approvisionnement en eau potable.
And because you have ignored these facts, because you and pretty much all of the media to this very minute, keep ignoring them, people do not know what is going on. If you respect the science, if you understand the science, then this is it. 420 gigatons of CO2 left to emit on January 1st to have a sixtyseven percent chance of staying below a 1.5 degrees of global temperature rise, according to the IPCC.Et parce que vous avez ignoré ces faits, parce que vous et presque tous les médias à cette minute même, continuez à les ignorer, les gens ne savent pas ce qu’il se passe. Si vous respectez la science, si vous comprenez la science, alors c’est tout simple. 420 gigatonnes de CO2 restent à émettre le 1er janvier pour avoir 67% de chance de rester en dessous d’une hausse de température mondiale de 1,5 degrés, selon le GIEC.
In the Paris agreement we have only signed up for staying below 1.5 to 2 degrees of temperature rise. And that of course gives us a bigger remaining carbon dioxide budget. But the latest IPCC report shows that aiming instead for below 1.5 degrees would significantly reduce the climate impacts, and that would most certainly save countless of human lives.Dans l’accord de Paris, nous nous sommes seulement engagés à rester en dessous de 1,5 à 2 degrés d’élévation de température. Et cela nous donne bien sûr un plus gros budget de dioxyde de carbone. Mais le dernier rapport du GIEC montre qu’en s’efforçant de descendre en dessous de 1,5 degrés, on réduirait de manière significative les impacts climatiques, ce qui sauverait certainement d’innombrables vies humaines.
This is what it’s all about, this is all that we are saying. But I will also tell you this: you cannot solve the crisis without treating it as a crisis, without seeing the full picture. You cannot leave the responsibility to individuals, politicians, the market or other parts of the world to take. This has to include everything and everyone.C’est de ça que tout tourne, c’est tout ce que nous disons. Mais je vais aussi vous dire ceci : vous ne pouvez pas résoudre la crise sans la prendre en compte comme une crise, sans voir une vue d’ensemble. Vous ne pouvez laisser la responsabilité aux particuliers, aux politiciens, au marché ou à d’autres parties du monde. Tout et tout le monde doit en prendre sa part.
Once you realize how painfully small the size of our remaining carbon dioxide budget is, once you realize how fast it is disappearing, once you realize that basically nothing is being done about it and once you realize that almost no one is even aware of the fact that carbon dioxide budgets even exists, then tell me what exactly do you do? And how do you do it without sounding alarmist? That is the question we must ask ourselves, and the people in power.Une fois que vous avez réalisé à quel point la taille de notre budget restant en dioxyde de carbone est douloureusement réduite, une fois que vous avez réalisé à quelle vitesse il disparaît, une fois que vous vous rendez compte qu’en gros rien n’est fait à ce sujet et qu’une fois que vous vous rendez compte que presque personne n’est même conscient du fait que les budgets de dioxyde de carbone existent, alors dites-moi ce que vous faites exactement ? Et comment le faites-vous sans sembler alarmiste ? C’est la question que nous devons nous poser, et que nous devons poser aux gens au pouvoir.
The science is clear and all we children are doing is communicating and acting on that united science. Now political leaders in some countries are starting to talk. They are starting to declare climate emergencies and announcing dates for so-called climate neutrality. And declaring a climate emergency is good. But only setting up these vague, distant dates and saying things which give the impression of that things are being done and that action is on the way, will most likely do more harm than good. Because of the changes required are still nowhere in sight. Not in France, not in the EU, nowhere. And I believe that the biggest danger is not our inaction. The real danger is when companies and politicians are making it look like real action is happening, when in fact almost nothing is being done, apart from clever accounting and creative PR.La science est claire et tout ce que nous, les enfants, faisons, c’est communiquer et réagir à cette science unie. Aujourd’hui, les dirigeants politiques de certains pays commencent à parler. Ils commencent à déclarer les urgences climatiques et à annoncer des dates pour la soi-disant neutralité climatique. Et déclarer une urgence climatique est une bonne chose. Mais la mise en place seulement de ces dates vagues et lointaines et le fait de dire des choses qui donnent l’impression que les choses sont en train d’être faites et que l’action est en cours de réalisation feront probablement plus de mal que de bien. Parce que les changements requis sont toujours invisibles. Ni en France, ni en Europe, nulle part. Et je crois que le plus grand danger n’est pas notre inaction. Le vrai danger est quand les entreprises et les politiciens donnent l’impression qu’ils agissent, alors qu’en fait, presque rien n’est fait, hormis une comptabilité intelligente et une communication créative.
The climate and ecological emergency is right here, right now. But it has only just begun, it will get worse. 420 gigatons of CO2 left to emit on January 1st 2018 to have a 67 percent chance of staying below a 1.5 degrees of global temperature rise. And now that figure is already down to less than 360 gigatons.L’urgence climatique et écologique sont ici, en ce moment. Mais cela ne fait que commencer, cela va empirer. Il ne reste que 420 gigatonnes de CO2 à émettre le 1er janvier 2018 pour avoir 67% de chance de rester en dessous d’une hausse de température globale de 1,5 degrés. Et maintenant ce chiffre est déjà descendu à moins de 360 gigatonnes.
At current emissions levels, that remaining budgets is gone within roughly 8.5 years. In fact, since I started this speech the world has emitted about 800,000 tons of carbon dioxide. Aux niveaux actuels d’émissions, les budgets restants auront disparu dans environ huit ans et demi. En fait, depuis que j’ai commencé ce discours, le monde a émis environ 800 000 tonnes de dioxyde de carbone.
And if anyone still has excuses not to listen, not to act, not to care, I ask you once again: Is there another Intergovernmental Panel on Climate Change? Is there a secret Paris agreement that we don’t know about? One that does not include the aspect of equity? Do you have a different budget for at least a reasonable chance of staying below 1.5 degrees of global temperature rise?Et s’il y a encore quelqu’un qui a des excuses pour ne pas écouter, ne pas agir, ne pas s’en soucier, je vous le demande encore une fois : Y a-t-il un autre Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ? Y a-t-il un accord secret de Paris dont nous ne savons rien ? Un qui ne prenne pas en compte l’aspect de l’équité? Avez-vous un budget différent pour au moins une chance raisonnable de rester en dessous de 1,5 degrés d’augmentation de la température mondiale?
Some people have chosen not to come here today, some people have chosen not to listen to us, and that is fine, we are after all just children. You don’t have to listen to us, but you do have to listen to the United science, the scientists. And that is all we ask, just unite behind the science!Certaines personnes ont choisi de ne pas venir ici aujourd’hui, d’autres ont choisi de ne pas nous écouter, et c’est bien, après tout, nous ne sommes que des enfants. Vous n’avez pas besoin de nous écouter, mais vous devez écouter la science unie, les scientifiques. Et c’est tout ce que nous demandons, unissez-vous derrière la science !

  • [1]: référence au rapport en anglais ici. Le rapport résumé pour les décideurs en Français se trouve ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :